Les trois soeurs

Chez lez Amérindiens  d’Amérique du Nord on parle des « Trois Soeurs »

c’est quoi?

Jeu proposé par Serge de FemmevsHomme

– ANNONCE –

Règle d’attribution des points du mini-jeu :

10 points sont attribués à chaque gagnant

1 jeu sur 2 jours les week-end , jours fériés et
pendant les vacances scolaires soit 20 points

Nouveau : 5 points de bonus sur un critère choisi
par l’équipe avant la publication du mini-jeu
(explications ICI)

Le classement

La discussion libre

Les présentations

13 commentaires sur “Les trois soeurs

  1. Serge Auteur d'articleRépondre

    Bonjour toutes et tous

    Les trois soeurs sont: « le maïs, la courge et le haricot ou aussi la fève »

    Les gagnants sont: Starsky – Mounette90 – Akariatt – Wann – Domdu – Ptifour – Chichoune – Bonita – Eric et Jeff

    Le bonus pour: Mounette90 – Wann – Ptifour – Chichoune et Bonita

  2. Jeff Répondre

    Bonjour Serge,
    Je tente Maïs, fèves et courges en culture simultanée chez les Iroquois.

  3. Er1c Répondre

    Salut,
    Il s’agit de la courge, le maïs et le haricot grimpant (habituellement le haricot tépari ou le haricot commun).

  4. bonita Répondre

    bonsoir !

    il s’agit du maïs, des haricots et des courges.
    On cultive un plant de maïs et quand il atteint 15 cm de haut, on sème les haricots et les courges tout autour.
    avantages : le maïs sert de tuteur,
    les haricots enrichissent le sol en azote ce qui favorise la croissance des deux autres cultures,
    les larges feuilles des courges protègent des mauvaises herbes et forment un précieux paillis,
    les 3 légumes ensemble donnent un régime équilibré car ils se complètent d’un point de vue diététique

  5. chichoune Répondre

    Salut à tous !

    Il s’agit d’une technique agricole qui consiste à cultiver conjointement la courge, le maïs et le haricot grimpant.

    A+

    Chichoune

    • chichoune Répondre

      Et pour un peu plus de précisions : (copier/coller de Wikipedia)

      Chaque culture profite du voisinage des deux autres :
      Les tiges de maïs servent de support aux haricots grimpants, ce qui évite de mettre en place des tuteurs.
      Les haricots, grâce à leurs nodosités racinaires enrichissent le sol en azote, ce qui favorise la croissance des deux autres cultures.
      Les courges étalent leur large feuillage sur le sol, captant le rayonnement solaire, ce qui a un triple effet :
      d’une part d’inhiber la croissance des mauvaises herbes ;
      d’autre part, en formant une sorte de paillis vivant, de créer un microclimat qui retient l’humidité dans le sol ;
      enfin, leurs épines protègent de l’ensemble des herbivores.

  6. ptifour Répondre

    bonjour
    pour les amérindiens les 3 soeurs peuvent-être :
    -la version américaine du film « les 3 frères » ,mais ça n’a pas très bien marché
    -soeur Bloody Mary ,soeur Tequila et soeur Sonrisa ,du couvent ste Marguarita-del-Apéro
    -une technique agricole de cultures complémentaires du maïs ,de la courge et du haricot grimpant Les plants de maïs servent de treille aux haricots grimpants, et les haricots fixent l’azote bénéfique à la croissance du maïs,Des plantes qui nous donnent une bonne notion de solidarité à laquelle les humains devraient prendre exemple !

  7. domdu Répondre

    Hello,

    C’est une technique de culture agricole qui associe la courge, le maïs et le haricot grimpant. Ces 3 espèces se renforcent mutuellement. Maïs tuteur de haricot, haricot capteur d’azote.
    cdlt
    Dom

  8. Wann Répondre

    (Copier-coller Wikipedia)

    La technique agricole mixte de cultures complémentaires, dite des trois sœurs, représente les trois principales cultures pratiquées traditionnellement par diverses ethnies amérindiennes d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale : la courge, le maïs et le haricot grimpant (habituellement le haricot tépari ou le haricot commun).

    La culture conjointe de ces trois plantes compagnes présente plusieurs avantages qui profitent à la culture de chacune. Les plants de maïs servent de treille aux haricots grimpants, et les haricots fixent l’azote bénéfique à la croissance du maïs. De plus, le maïs et le haricot forment une paire alimentaire de base qui fournit tous les apports nécessaires en acides aminés essentiels.

    Cette technique d’agriculture a une place importante dans plusieurs mythologies amérindiennes.

  9. akariatt Répondre

    bonjour,
    dans la tradition culinaire amérindienne, les 3 soeurs sont les bases de leur alimentation :
    la courge, le mais et les haricots
    il existe une 4eme soeur , une plante à fleur qui attire les abeilles, ce qui permettait de récolter du miel 🙂

  10. mounette90 Répondre

    Bonjour Serge,

    Je pense que la réponse que tu attends est la technique agricole mixte de cultures complémentaires, qui représente les trois principales cultures pratiquées traditionnellement par diverses ethnies amérindiennes d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale : la courge, le maïs et le haricot grimpant (habituellement le haricot tépari ou le haricot commun).

    Sinon, les 3 soeurs ou « three sisters » m’ont fait aussi penser à mes voyages aux USA :
    – c’est le nom d’une formation de 3 volcans en Oregon
    – c’est aussi le nom de 3 rochers regroupés qui se trouvent à Monument Valley, et de Monument Valley aux indiens il n’y a qu’un pas, ou plutot une scène de western !

  11. starsky Répondre

    Bonjour,

    La technique agricole mixte de cultures complémentaires, dite  »des trois sœurs », représente les trois principales cultures pratiquées traditionnellement par diverses ethnies amérindiennes d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale : la courge, le maïs et le haricot grimpant (habituellement le haricot tépari ou le haricot commun).

    http://matricien.org/geo-hist-matriarcat/permaculture/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.