La Grand Mère

Que signifie l’expression:

« Peloter la grand-mère » ?

Jeu proposé par Serge de FemmevsHomme

– ANNONCE –

Règle d’attribution des points du mini-jeu :

10 points sont attribués à chaque gagnant

1 jeu sur 2 jours les week-end , jours fériés et
pendant les vacances scolaires soit 20 points

Nouveau : 5 points de bonus sur un critère choisi
par l’équipe avant la publication du mini-jeu
(explications ICI)

Le classement

La discussion libre

Les présentations

8 commentaires sur “La Grand Mère

  1. Serge Auteur d'articleRépondre

    Bonjour toutes et tous

    C’est une expression musicale (Jazz principalement) qui veut dire: « jouer de la contrebasse »

    Les gagnants sont: Eric – Starsky – Mounette90 – Wann – Akariatt – Bonita

    Le bonus pour: Wann et Akariatt

  2. bonita Répondre

    bonsoir !

    En argot du jazz, jouer de la contrebasse se dit « peloter la grand-mère », la grand-mère étant la contrebasse.
    Comme beaucoup d’instruments à corde (guitare, violoncelle, basse…), la contrebasse est associée à un personnage féminin.
    cette appellation de grand-mère proviendrait peut-être d’un disque à but de pédagogie musicale datant des années 50 qui s’appelait ‘piccolo, saxo et compagnie’ et qui racontait l’histoire d’une famille dont les membres étaient les instruments de l’orchestre symphonique. Dans cette histoire, la voix grave de la mamie était une contrebasse.

  3. akariatt Répondre

    bonjour, après quelques recherches j’ai fini par trouver ce que cela signifiait,
    je retranscrit ici ce qui se dit sur wikipédia :

    Familièrement, les musiciens appellent la contrebasse « la grand-mère ». Jouer de la contrebasse, dans l’argot du jazz, se dit ainsi « peloter la grand-mère ». Comme beaucoup d’autres instrument à cordes (guitare, violoncelle, basse et oud), elle est associée à une personne de sexe féminin. Ce sobriquet de mère-grand a peut-être pour origine un disque qui fit les beaux jours de la pédagogie musicale à partir des années 1950, Piccolo, Saxo et Compagnie, qui racontait l’histoire d’une aimable famille dont les membres n’étaient autres que les instruments de l’orchestre symphonique. Dans cette histoire, la belle voix grave de Mamie était celle de la contrebasse.

  4. Wann Répondre

    Familièrement, les musiciens appellent la contrebasse « la grand-mère ». Jouer de la contrebasse, dans l’argot du jazz, se dit ainsi « peloter la grand-mère ».

    (Merci Wikipedia)

  5. Starsky Répondre

    Bonjour,

    Familièrement, les musiciens appellent la contrebasse « la grand-mère ». Jouer de la contrebasse, dans l’argot du jazz, se dit ainsi « peloter la grand-mère ». Comme beaucoup d’autres instrument à cordes (guitare, violoncelle, basse et oud), elle est associée à une personne de sexe féminin. Ce sobriquet de mère-grand a peut-être pour origine un disque qui fit les beaux jours de la pédagogie musicale à partir des années 1950, Piccolo, Saxo et Compagnie, qui racontait l’histoire d’une aimable famille dont les membres n’étaient autres que les instruments de l’orchestre symphonique. Dans cette histoire, la belle voix grave de Mamie était celle de la contrebasse.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Contrebasse

  6. Er1c Répondre

    Salut,

    Familièrement, les musiciens appellent la contrebasse « la grand-mère ». Jouer de la contrebasse, dans l’argot du jazz, se dit ainsi « peloter la grand-mère ». Comme beaucoup d’autres instrument à cordes (guitare, violoncelle, basse et oud), elle est associée à une personne de sexe féminin. Ce sobriquet de mère-grand a peut-être pour origine un disque qui fit les beaux jours de la pédagogie musicale à partir des années 1950, Piccolo, Saxo et Compagnie, qui racontait l’histoire d’une aimable famille dont les membres n’étaient autres que les instruments de l’orchestre symphonique. Dans cette histoire, la belle voix grave de Mamie était celle de la contrebasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.