Histoire

Le Parthénon fut construit sur l’emplacement de deux
édifices successivement détruits

Quels étaient ces deux édifices?

Jeu proposé par Serge de FemmevsHomme

5 commentaires sur “Histoire

  1. Anonyme Répondre

    D’abord un temple périptère et hexastyle en pōros, l’Urparthenon (« Parthénon primitif ») puis le « pré-Parthénon »
    Domdu

  2. bonita Répondre

    Bonjour !

    Un temple qualifié de urparthénon datant du début du 6ème siècle avant notre ère
    Un deuxième temple, le pré-Parthénon datant de 500 avant JC et détruit en 480 av JC

  3. mounette90 Répondre

    Bonjour,
    Le premier est un temple périptère et hexastyle en pōros, souvent qualifié d’Urparthenon (« Parthénon primitif ») ou d’Arkitektur H, probablement bâti au début du VIe siècle av. J.-C. et consacré vers -566-565 av. J.-C., lors de l’institution des Grandes Panathénées par Pisistrate. Le second est ce que les archéologues appellent le « pré-Parthénon », dont le chantier commence probablement vers 500 av. J.-C.

  4. Starsky Répondre

    Bonjour,

    Le Parthénon est construit sur l’emplacement de deux édifices successivement détruits. Le premier est un temple périptère et hexastyle en pōros, souvent qualifié d’Urparthenon (« Parthénon primitif ») ou d’Arkitektur, probablement bâti au début du vie siècle av. J.-C. et consacré vers -566-565 av. J.-C., lors de l’institution des Grandes Panathénées par Pisistrate. Le second est ce que les archéologues appellent le « pré-Parthénon », dont le chantier commence probablement vers 500 av. J.-C., initialement en pōros. Après la bataille de Marathon, les dimensions du bâtiment sont revues à la baisse (33,68 × 72,31 mètres) et l’on décide d’employer le marbre du Pentélique. Les travaux sont suspendus pendant les guerres médiques, probablement sur décision de Thémistocle. L’édifice est détruit lors du sac de l’Acropole en 480 av. J.-C., par les Perses de Xerxès Ier, lors de la deuxième guerre médique.

    Wiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.