Expression

D’où vient l’expression

« Que dalle »?

jeu proposé par serge de FemmevsHomme

– ANNONCE –

Règle d’attribution des points du mini-jeu :

10 points sont attribués à chaque gagnant

1 jeu sur 2 jours les week-end , jours fériés et
pendant les vacances scolaires soit 20 points

Nouveau : 5 points de bonus sur un critère choisi
par l’équipe avant la publication du mini-jeu
(explications ICI)

Le classement

La discussion libre

Les présentation

6 commentaires sur “Expression

  1. Serge Auteur d'articleRépondre

    Bonjour toutes et tous

    Je vous invite à lire la réponse de Le_Palois qui me semble très complète

    Les gagnants sont: Cc71 – Mounette90 – Starsky – Le_Palois – Bonita

    Le bonus pour Cc71 et Bonita

  2. bonita Répondre

    bonjour !

    « que dalle  » signifie ‘rien du tout.
    Le mot « dalle » viendrait du flamand ‘daaldler’ qui, sous le roi Louis XI serait une pièce de 5 francs qui n’avait aucune valeur.
    Cela pourrait aussi provenir du romani (langue tzigane) qui signifierait tout simplement ‘rien du tout’.

  3. Le_palois Répondre

    Quelle est l’origine de l’expression « que dalle » ?

    Signification : Rien du tout.

    Origine N° 1
    Cette expression utilise le terme « dalle », inspiré du mot « dail » issu du romani, une langue tsigane, et qui signifie « rien du tout », mais également de l’occitan qui veut dire « que de l’aile à manger », soit pas grand-chose.

    Origine N° 2
    Lorsqu’on n’a plus rien en poche, on dit que l’on a « que dalle ». Cette expression fait référence à une ancienne pièce d’argent du Saint-Empire romain germanique, le « thaler », dit aussi « daalder », en flamand, qui a donné « dalle » par déformation linguistique.

    Apparu au XVe siècle, le thaler était la monnaie la plus utilisée pour les échanges internationaux – à l’image du dollar aujourd’hui – en raison de la puissance de l’empire (qui intégrait l’est de la France).
    Malgré quatre cents ans d’utilisation, elle a perdu toute valeur faciale vers la fin du XIXe siècle, avec l’essor des autres monnaies nationales et la naissance du mark allemand. Elle était néanmoins très connue à l’époque, si bien que l’on disait que l’on avait « que dalle en poche », soit une monnaie sans valeur, puis simplement « que dalle », par extension.

    Étymologie incertaine :
    Soit du breton dall (aveugle), voir que dalle, « voir comme un aveugle »
    Soit du romani dail (rien) , la première attestation, en français, est sous la forme dail,en 1829.
    Soit de l’occitan coa d’ala , « bout de l’aile (à manger) » soit pas grand chose.

    Le rapport avec dalle est douteux.
    Soit du français populaire « avoir la dalle », celle que l’on a au ventre, le ventre vide faisant ressentir une sorte de « barre » à l’estomac, de sorte que quand on dit « que dalle », cela peut avoir d’abord signifié « rien que la faim », « rien à se mettre sous la dent » (allusion au geste la faisant résonner avec l’ongle du pouce), puis simplement « rien du tout ».

  4. Starsky Répondre

    Bonjour,

    Le mot dalle est en fait ici une déformation du mot ‘dail’, attestée par l’ancienne version de l’expression donnée par Esnault, « que le dail », devenue ensuite « que dal ».

    Selon Duneton, ‘dail’ est tout simplement issu du romani, langue tsigane, dans lequel ce mot veut dire ‘rien du tout’.

    http://www.expressio.fr/expressions/que-dalle.php

  5. Mounette90 Répondre

    Bonjour,
    Cette expression utilise le terme « dalle », inspiré du mot « dail » issu du romani, une langue tsigane, et qui signifie « rien du tout», mais également de l’occitan qui veut dire « que de l’aile à manger », soit pas grand-chose.

  6. cc71 Répondre

    Bonjour,

    Cette expression utilise le terme « dalle », inspiré du mot « dail » issu du romani, une langue tsigane, et qui signifie « rien du tout », mais également de l’occitan qui veut dire « que de l’aile à manger », soit pas grand-chose.

    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.