3 commentaires sur “Expression

  1. Serge Auteur d'articleRépondre

    Bonjour

    Pour la réponse voyez les commentaires de Bonita et Mounette90

    Les gagnants sont: Bonita et Mounette90

  2. bonita Répondre

    Bonjour !

    Autrefois, les troupes militaires partant à l’assaut de l’adversaire étaient accompagnées de musiciens, de tambours et de trompettes principalement, chargés de donner du baume au coeur à ceux qui partaient à l’abattoir.
    En cas de mauvaise fortune, la retraite pouvait aussi être accompagnée par ce qui restait des musiciens. Mais lorsque la troupe devait décamper le plus discrètement possible, il va de soi qu’il était hors de question d’ajouter du bruit à celui des mouvements. Dans ce cas, les soldats partaient sans tambour ni trompette.

    Venue du monde militaire en 1650, mais précédée un peu avant par « sans trompette et sans tambour », cette expression s’est généralisée à toute action effectuée discrètement ou secrètement.

  3. mounette90 Répondre

    Bonjour,
    Autrefois, les troupes militaires partant à l’assaut de l’adversaire étaient accompagnées de musiciens, tambours et trompettes principalement, chargés de donner du baume au coeur à ceux qui partaient à l’abattoir.
    En cas de mauvaise fortune, la retraite pouvait aussi être accompagnée par ce qui restait des musiciens. Mais lorsque la troupe devait décamper le plus discrètement possible, il va de soi qu’il était hors de question d’ajouter du bruit à celui des mouvements. Dans ce cas, les soldats partaient sans tambour ni trompette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.