Expression

C’est Noël, on s’affaire dans la cuisine pour mitonner de bons petits plats. La cuisinière fait un sacré tintamarre avec ses casseroles !

Mais au fait, d’où vient cette expression ?

Jeu proposé par Aurélia de FemmevsHomme


– ANNONCE –

Règle d’attribution des points du mini-jeu :

10 points sont attribués à chaque gagnant

1 jeu sur 2 jours les week-end , jours fériés et
pendant les vacances scolaires soit 20 points

Nouveau : 5 points de bonus sur un critère choisi
par l’équipe avant la publication du mini-jeu
(explications ICI)

Le classement

La discussion libre

Les présentations

13 commentaires sur “Expression

  1. Aurélia Auteur d'articleRépondre

    Bonjour à tous !

    Hé oui le tintamarre dans la cuisine en cette période de fête vient du Moyen-Age. La marre était le nom donné à la pelle des paysans.
    A la fin de la journée de travail dans les champs, les paysans faisaient « tinter » leurs marres pour donner le signal de retour à la maison.
    L’expression « tinte ta marre » a été ensuite reprise sous l’Ancien Régime lors de la chasse aux pigeons : on frappait les casseroles, tambours et autres ustensiles pour faire un « tintamarre » destiné à effrayer les volatiles.

    Bravo à starsky, Thibaut, mounette90, Bounty, wann, ptifour et Lion. Ce dernier n’a pas donné l’origine initial de l’expression mais a trouvé une explication cohérente.

    Le bonus revient à starsky pour ses précisions et coco pour son humour !

    Bonne journée avec Serge.

  2. coco Répondre

    Salut,

    pour cette expression cela provient de plusieurs endroits d’Europe :

    1 : en France au 18eme siècle un gamin turbulent de la cours du Roi s’amusait à taper sur toutes les casseroles lorsqu’il fut surpris par le cuisinier qui lui cria : « Sale crétin t’en as marre ?!?!?! »

    2 : en Suisse, un neveu et sa tante se baladait un jour de pluie lorsque la dame tomba dans une grosse flaque en hurlant de peur et de froid. Depuis ce jour l’enfant l’appela « Sacrée Tata marre »

    3 : en Belqique un journaliste écrivant des papiers très critique sur le pouvoir de l’époque s’était inventé ce patronyme « sacré tintamarre » pour ne pas être reconnu. Malheureusement on le démasqua très rapidement en devinant la contrepèterie Martin Créssata

    Bonne journée

  3. ptifour Répondre

    bonjour
    Cette expression vient de la chasse aux pigeons, très fréquente sous l’Ancien Régime, les participants se munissaient d’objets (casseroles, tambours…) afin de «faire du tintamarre» en tapant dessus et d’effrayer les volatiles.

    Au Moyen Age, le tintamarre est issu de la contraction des trois mots «tinte ta marre», où «tinte» vient du verbe «tinter» et «marre» était synonyme de «pelle». Les agriculteurs, qui travaillaient dans les champs, avaient pour habitude de tinter leur marre, c’est-à-dire de taper ensemble sur leur outil pour donner le signal de la fin de leur journée.

  4. Wann Répondre

    Tintamarre : bruit que faisaient nos anciens vignerons & laboureurs, en frappant sur leurs mares ou leurs instruments de labour, pour se donner quelque signal ; tintamarre signifie donc tinte ta marre.

    Ce mot est purement français, & vient du mot tinter & de celui de marre qui signifie béche ; c’est comme si l’on disait, faire du bruit en frappant sur la marre.

    (d’après Louis de Jaucourt et l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert)

  5. bounty Répondre

    Salut Aurélia,
    J’espère que tu as passé de bonnes fêtes en attendant les prochaines dans…. 1 semaine! 😀
    Le père Noël a-t’il été généreux avec les admins de femmesvshommes ?
    Sinon, pour répondre à ta question, j’ai trouvé que le « tintamarre » vient de l’expression « tinter sa marre », expression du moyen âge.
    En fait, la marre était la pelle des paysans et pour indiquer la fin de journée, ils faisaient tinter (cogner l’une contre l’autre) leur marre (pelle) pour faire du bruit.
    Donc pour le nouvel an de cette année, je prendrai l’expression au pied de la lettre et j’emmènerai ma pelle!! 😀

    Bonne journée
    @+

    • Aurélia Auteur d'articleRépondre

      Salut Bounty !

      oui, le père Noël a été super généreux chez moi ! Il a gâté tout le monde, surtout un p’tit garçon…..passionné de Légos !!
      J’espère qu’il en a été de même chez toi, et chez tous les joueurs de FvsH !
      Le passage au nouvel an s’annonce plus que bien ! surtout qu’il y a quelqu’un chez moi qui passe une dizaine le 1er janvier…….

      Préparez bien le prochain réveillon !

      • bounty Répondre

        Oui oui, le Père Noël a même été trop généreux pour le nouveau venu forcément! 😀
        Prépare bien le nouvel an et cet anniversaire super important!!
        @+

  6. mounette90 Répondre

    Bonjour Aurelia,

    L’expression tintamarre est une contraction de trois mots : tinte ta marre. Tinter, dans le dictionnaire français, cela veut dire « faire sonner ». Quant à la marre, c’est un synonyme du mot « pelle ». Tinter sa marre équivaut donc à faire sonner sa pelle.

    Et c’est bien ce qui se passait au Moyen-Âge. Pour signaler la fin de journée, les agriculteurs avaient l’habitude de tinter leurs marres dans les champs, c’est-à-dire qu’ils frappaient sur leurs outils pour faire du bruit et donner le signal du repli dans les chaumières.

    L’expression « tinter sa marre » est restée et a été reprise sous l’Ancien Régime pendant la chasse aux pigeons. Les participants utilisaient des casseroles, tambours et autres outils pour « faire du tintamarre » et effrayer les volatiles

    Le Tintamarre est aussi une tradition acadienne de marcher à travers sa communauté en faisant du bruit, souvent pour la célébration de la Fête nationale de l’Acadie. Le terme provient du mot d’origine Français acadien qui signifie « sons discordants ». La pratique est destinée à démontrer la vitalité et la solidarité de la société acadienne, et pour rappeler aux autres de la présence des Acadiens.

  7. Thibaut Répondre

    Bonjour en ce beau jour de Noël,

    A priori j’aurais dit que celà catégorisait ceux qui en avaient marre du héros de Hergé Tintin,
    cependant à posteriori il pourrait (éventuellement) y avoir 2 références :
    -Pendant la chasse au pigeon on faisait du « tintinmarre » pour les effrayer.
    – Ou bien il s’agit du fait que nos agriculteurs faisaient tinter la marre pour indiquer la fin de leur journée.
    A défaut donc d’avoir cherché longtemps, au moins je me coucherai ce soir moins bête (si je suis sobre tout du moins, ce qui est moins sûr) 🙂

    Bon Noël.

  8. starsky Répondre

    Yiassas,

    L’expression semble remonter au 15ème ou 16ème siècle en France.

    Il y a plusieurs versions, alors je vous en donne quelques unes :

    Lorsque plusieurs personnes font beaucoup de bruit, on peut dire familièrement qu’elles «font du tintamarre».

    Cette expression vient de la chasse aux pigeons, très fréquente sous l’Ancien Régime. Selon Delphine Gaston, les participants se munissaient d’objets (casseroles, tambours…) afin de «faire du tintamarre» en tapant dessus et d’effrayer les volatiles.

    Au Moyen Age, le tintamarre est issu de la contraction des trois mots «tinte ta marre», où «tinte» vient du verbe «tinter» et «marre» était synonyme de «pelle». Les agriculteurs, qui travaillaient dans les champs, avaient pour habitude de tinter leur marre, c’est-à-dire de taper ensemble sur leur outil pour donner le signal de la fin de leur journée.

    http://www.directmatin.fr/culture/2013-06-21/pourquoi-dit-faire-du-tintamarre-491026

    Le Tintamarre est une tradition acadienne de marcher à travers sa communauté en faisant du bruit, souvent pour la célébration de la Fête nationale de l’Acadie. Le terme provient du mot d’origine Français acadien qui signifie « sons discordants ». La pratique est destinée à démontrer la vitalité et la solidarité de la société acadienne, et pour rappeler aux autres de la présence des Acadiens.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tintamarre

    Chez les Acadiens des Provinces maritimes, le 15 août est marqué chaque année par le Tintamarre, une grande fête où les gens se rassemblent pour traverser leur communauté en produisant un grand bruit collectif avec des instruments improvisés, exprimant ainsi leur fierté acadienne. Cette pratique est devenue un symbole identitaire, au même titre que le drapeau tricolore et l’hymne Ave Maris Stella, et constitue un élément important de l’image de l’Acadie présentée à l’extérieur des Maritimes. Alors que les autres symboles de l’Acadie doivent leur origine à une prise de conscience qui eut lieu pendant la seconde moitié du XIXe siècle, le Tintamarre a la particularité d’être un phénomène relativement nouveau, remontant au tournant des années 1970-1980.

    http://www.ameriquefrancaise.org/fr/article-102/Tintamarre,_une_nouvelle_%C2%AB_tradition_%C2%BB_en_Acadie.html#.UrqHqrTyWrw

    Grand bruit dépourvu d’harmonie, ensemble de sons éclatants et discordants provenant d’une même source ou de plusieurs sources différentes. Grand tintamarre; tintamarre effrayant; tintamarre des casseroles, des machines, des marteaux; faire du tintamarre. Tous les Français qui sont à Milan n’entendent plus depuis trois jours; les deux ou trois mille cloches qui y existent sont dans les convulsions les plus étranges. Tu ne peux te former l’idée de l’espèce de tintamarre qu’elles font (Stendhal, Corresp., t. 1, 1800, p. 11).

    1694. Étymol. et Hist. 1. 1554 « grand bruit discordant » (Calvin, Serm. sur le Psaum., 119, p. 81 ds Gdf. Compl.); 2. 1565 tintemarre « réactions vives que déclenche une nouvelle, un événement; protestations » (Le Livre de Podio, éd. A. Chassaing, I, p. 459). Dér. de tinter1* avec un élém. final -marre d’orig. obsc.

    http://www.cnrtl.fr/lexicographie/tintamarre

    Kaliméra

  9. lion de l'univers Répondre

    Bonjour Aurélia
    Joyeux Noël pour toi et les tiens.

    Tintamarre: signifie « Sons discordants » en français Acadien.
    Le tintamarre est une tradition acadienne de marcher à travers sa communauté en faisant toutes sortes de bruits. C’est souvent pour la célébration de la fête nationale de l’Acadie pour montrer aux autres la vitalité et la solidarité de la société acadienne et leurs rappeler la présence des Acadiens;
    Le premier tintamarre eut lieu le 10 aoüt 1955 à Moncton au Nouveau Brunswick.
    Un tintamarre acadien est organisé tous les ans à Saint Aubin sur Mer dans le Calvados afin de commémorer le débarquement des Acadiens durant la seconde guerre mondiale;
    Parmi les synonymes il y a:
    tapage, pétarade, boucan, détonation, clameur, raffut, vacarme, fracas, craquement, abasourdissement, bruit, froissement, cliquetis, grésillement, frôlement, claquement, clapotis, crissement, bruissement, ronflement, glouglou, clappement, sifflement, grondement, ramdam, gazouillis, tumulte, grincement, tintement

    Bonne journée et encore Joyeux Noël

    • Aurélia Auteur d'articleRépondre

      Bonjour Lion,

      J’espère que Noël s’est bien passé. Faut préparer le nouvel an maintenant !!

      ce n’est pas la réponse attendue. Si tu pouvais me donner l’origine française de France 😀 de l’expression.

      • Serge Répondre

        Bonjour Aurélia

        Je ne peux te donner l’autre réponse, j’ai les réponses sous les yeux. Merci tout de même

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.