Casse-tête

2 jours – 4 questions – 5 points par bonne réponse.

Le bonus aux joueurs qui auront trouvé les 4 bonnes réponses.

1/ Pourquoi le citron éclaircit-il le thé ?

2/ Je suis celle de droite d’un trio, planté là pour bonne conduite. Si tu veux arrêter la machine, lâche-moi et écrase ma voisine.

3/ D’où vient l’expression « pot-pourri » ?

4/ Il est le point de départ, sans mener nulle part. Terreur de l’écolier, surtout s’il est pointé.

Jeu proposé par Aurélia de FemmevsHomme

– ANNONCE –

Règle d’attribution des points du mini-jeu :

10 points sont attribués à chaque gagnant

1 jeu sur 2 jours les week-end , jours fériés et
pendant les vacances scolaires soit 20 points

Nouveau : 5 points de bonus sur un critère choisi
par l’équipe avant la publication du mini-jeu
(explications ICI)

Le classement

La discussion libre

Les présentations

21 commentaires sur “Casse-tête

  1. Aurélia Auteur d'articleRépondre

    Bonjour à tous !

    enfin du débit !!

    voici donc les réponses :
    1/ le citron est très riche en vitamine C et c’est un antioxydant. Le thé noir, quant à lui, contient des phénois, une substance qui s’oxyde à l’air. Le citron dans le thé diminue donc cette oxydation.

    2/ il s’agit bien sûr de la pédale de l’accélérateur.

    3/ En 1564, chez Rabelais, le pot-pourri désigne un ragoût, composé de plusieurs sortes de viandes et légumes mélangés. Ce plat est cuit dans une grand pot, suspendu dans la cheminée. Le mot pourri est associé à des aliments ramollis car trop cuits.

    4/ zéro

    Bravo à lion, starsky, er1c, heydy, ptifour, wann, mounette, chichoune et coco.
    15 points pour bonita.
    10 points pour chuck.

    Bon week-end et bonne semaine avec Serge.

  2. coco Répondre

    Salut,
    pour la 1 et la 3 merci Google !!!!!

    1/ Extrêmement riche en vitamine C (c’est un antioxydant, une molécule qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques), ce fruit éclaircit le thé qui, lui, contient des phénols, une substance chimique qui s’oxyde au contact de l’oxygène

    2/ La pédale d’accélérateur

    3/ C’est la traduction littérale (et malheureuse) du plat castillan « olla podrida » constitué d’un mélange de légumes et viandes de plusieurs sortes.
    Lors de l’invasion d’Espagne par les tropes de Napoléon ce plat fut très apprécié et vite importé en France avec son nom ‘francisé’. Avec le temps c’est devenu une métaphore de ‘mélange de choses’.

    4/ le 0 …. merci à mes profs !!!!!!

  3. chichoune Répondre

    Salut à tous!

    Je rentre tout juste de week-end donc je n’ai pas encore trop eu le temps de chercher, mais :

    1. A cause de l’acidité de son jus (je n’ai pas cherché exactement…)
    2. la pédale d’accélérateur !
    3. Au XVIème siècle, le mot « pourri » qualifiait les aliments qui étaient éclatés et ramollis suite à une cuisson trop longue, comme celle des ragout qui mélangeaient toute sorte de viandes, qui cuisaient longtemps et dans un pot.
    4. le zéro !

    A+

    Chichoune

  4. mounette90 Répondre

    Bonsoir Aurelia,
    Voilà mes réponses :
    1)Parce que le citron contient de la vitamine C qui est un antioxydant. Dans le thé se trouvent des phénols, une substance chimique qui s’oxyde au contact de l’oxygène. En conséquence, les phénols se transforment en quinones et le thé s’assombrit. En ajoutant du citron, la vitamine C retransforme les quinones en phénols et le thé s’éclaircit. Pour la même raison, le citron empêche les champignons de Paris, les quartiers de pommes ou d’avocat de noircir.
    2)la pédale d’accélérateur
    3)le mot vient du XVIeme siecle, il désignait un ragoût, comprenant plusieurs sortes de viandes et de légumes mélangés. Le pot était un grand récipient suspendu dans la cheminée où l’on préparait la tambouille familiale. Et on disait « pourris » les aliments très ramollis et éclatés à la suite d’un excès de cuisson, comme l’étaient les ingrédients du ragoût volontairement laissé longtemps sur le feu.
    4) zéro

  5. Wann Répondre

    1. Le thé contient des phénols qui se transforment en quinones, ce qui assombrit le thé. Le citron contient de la vitamine C, qui retransforme les quinones en phénols et le thé devient plus clair.
    2. La pédale d’accélérateur
    3. pot-pourri vient de l’espagnol olla podrida, composé de olla (« pot ») et de podrido (« pourri »).
    4. Le zéro

  6. bonita Répondre

    bonjour !
    1) le citron est un anti-oxydant qui élaircit le thé au même titre que son jus empêche par exemple les morceaux de pommes de noircir

    2) il s’agit des pédales d’une voiture

    3) au 16eme siècle, les aliments ramollis et éclatés par un excès de cuissons étaient désignés comme pourris. Le pot-pourri est donc à l’origine un ragoût.

    4) c’est le zéro !

    bonne journée à tous !

    • Aurélia Auteur d'articleRépondre

      Bonsoir chuck,

      il fait trop chaud, tu ne réponds qu’à la moitié ?? :mrgreen:

  7. Anonyme Répondre

    Hello,

    1)La coloration du thé est due à l’ionisation du thé par certains polyphénols. L’acide contenu dans le jus de citron annule cette ionisation.
    2)on parle ici du pédalier d’une automobile (non automatique).
    3)C’est la traduction littérale du plat castillan « olla podrida » constitué d’un mélange de légumes et viandes de plusieurs sortes.
    Lors de l’invasion d’Espagne par les troupes de Napoléon ce plat fut très apprécié et vite importé en France avec son nom ‘francisé’. Avec le temps c’est devenu une métaphore de ‘mélange de choses’
    4) c’est le Zéro : 0
    Cdlt
    Dom

    • Aurélia Auteur d'articleRépondre

      Bonjour Dom,

      je vais te demander de donner une précision pour la question 2.

  8. ptifour Répondre

    bonjour
    1/Extrêmement riche en vitamine C (c’est un antioxydant, une molécule qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques), ce fruit éclaircit le thé qui, lui, contient des phénols, une substance chimique qui s’oxyde au contact de l’oxygène.
    La vitamine C, particulièrement fragile, est de loin la plus présente dans ce fruit : avec une moyenne de 50 mg pour 100 g de fruit.
    Quand les phénols se transforment en quinones, cette boisson chaude s’assombrit.
    Et en y mettant du citron, la vitamine C retransforme les quinones en phénols et le thé devient, dès lors, plus clair
    2/la pédale d’accélérateur
    3/Le mot apparaît chez Rabelais en 1564.
    Il y désigne un ragoût, comprenant plusieurs sortes de viandes et de légumes mélangés. Notez qu’il y avait déjà la notion de mélange hétérogène.
    On comprend bien la présence de pot, puisque le mot désignait déjà ce grand récipient suspendu dans la cheminée où l’on préparait la tambouille familiale. Mais pourquoi pourri ?
    Cela vient simplement du fait qu’au XVIe siècle, étaient « pourris » les aliments très ramollis et éclatés à la suite d’un excès de cuisson, comme l’étaient les ingrédients du ragoût volontairement laissé longtemps sur le feu.

    Après le ragoût, et au figuré, le mot a, quelques années plus tard, désigné un assemblage de choses disparates, comme un ouvrage littéraire évoquant des sujets très divers ; à la fin du XVIIe, un mélange de plantes et de sels broyés donnait un parfum portant le même nom qui, par métonymie, a aussi désigné le récipient contenant ce mélange généralement destiné à parfumer une pièce.

    C’est au début du XIXe siècle qu’il désigne également une musique composée de morceaux issus de sources différentes. Ne nous en sont principalement restés que les assemblages d’éléments littéraires, picturaux ou musicaux variés

    4/le zéro

  9. heydy2607 Répondre

    Bonjour,

    1/ Le thé s’assombrit au contact de l’air qui l’oxyde. Alors que le citron joue le rôle d’antioxydant.

    2/ La pédale de l’accélérateur d’une voiture.

    3/ L’expression pot pourri vient de la traduction malheureuse du plat castillan « olla podrida » qui désigne un ragoût, comprenant plusieurs sortes de viandes et de légumes mélangés.

    4/ Le zéro.

    A bientôt.

  10. Er1c Répondre

    Salut,

    1/http://www.dhnet.be/conso/consommation/pourquoi-le-citron-eclaircit-il-le-the-51b7b59ae4b0de6db9891f20
     Extrêmement riche en vitamine C (c’est un antioxydant, une molécule qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques), ce fruit éclaircit le thé qui, lui, contient des phénols, une substance chimique qui s’oxyde au contact de l’oxygène.

    La vitamine C, particulièrement fragile, est de loin la plus présente dans ce fruit : avec une moyenne de 50 mg pour 100 g de fruit.

    Quand les phénols se transforment en quinones, cette boisson chaude s’assombrit.

    Et en y mettant du citron, la vitamine C retransforme les quinones en phénols et le thé devient, dès lors, plus clair.

    Par cette même opération (oxydation de l’air), cet agrume empêche les légumes (champignons…) de noircir, comme les fruits (quartiers de pomme ou de poire…).

    C’est pourquoi, il est conseillé de verser ce précieux jus sur les légumes crus ou les salades de fruits.

    À noter encore que le jus de citron est, entre autres, un calmant contre les piqûres d’insectes.

    2/La pédale d’accélérateur dans une voiture. Mais attention, dans les automatiques, il n’y en a que 2 ^^

    3/http://www.expressio.fr/expressions/un-pot-pourri.php
    Lorsqu’on entend un chanteur reprendre un pot-pourri de ses succès, on ne peut qu’être étonné de la présence du qualificatif pourri contenu dans notre appellation, sauf s’il s’agit d’un très mauvais chanteur (je ne citerai pas de nom).
    En effet, de nos jours, le terme est très loin d’être flatteur puisqu’il désigne des choses peu ragoûtantes, extrêmement dégradées et même décomposées.
    Mais il n’a pas toujours eu ce sens très négatif.

    Le mot apparaît chez Rabelais en 1564.
    Il y désigne un ragoût, comprenant plusieurs sortes de viandes et de légumes mélangés. Notez qu’il y avait déjà la notion de mélange hétérogène.
    On comprend bien la présence de pot, puisque le mot désignait déjà ce grand récipient suspendu dans la cheminée où l’on préparait la tambouille familiale. Mais pourquoi pourri ?
    Cela vient simplement du fait qu’au XVIe siècle, étaient « pourris » les aliments très ramollis et éclatés à la suite d’un excès de cuisson, comme l’étaient les ingrédients du ragoût volontairement laissé longtemps sur le feu.

    Après le ragoût, et au figuré, le mot a, quelques années plus tard, désigné un assemblage de choses disparates, comme un ouvrage littéraire évoquant des sujets très divers ; à la fin du XVIIe, un mélange de plantes et de sels broyés donnait un parfum portant le même nom qui, par métonymie, a aussi désigné le récipient contenant ce mélange généralement destiné à parfumer une pièce.

    C’est au début du XIXe siècle qu’il désigne également une musique composée de morceaux issus de sources différentes. Ne nous en sont principalement restés que les assemblages d’éléments littéraires, picturaux ou musicaux variés.

    4/ Le zéro.

    Voilà, bon week-end 😀

  11. starsky Répondre

    Yiassou,

    1/ Extrêmement riche en vitamine C (c’est un antioxydant, une molécule qui diminue ou empêche l’oxydation d’autres substances chimiques), ce fruit éclaircit le thé qui, lui, contient des phénols, une substance chimique qui s’oxyde au contact de l’oxygène.

    La vitamine C, particulièrement fragile, est de loin la plus présente dans ce fruit : avec une moyenne de 50 mg pour 100 g de fruit.

    Quand les phénols se transforment en quinones, cette boisson chaude s’assombrit.

    Et en y mettant du citron, la vitamine C retransforme les quinones en phénols et le thé devient, dès lors, plus clair. http://www.dhnet.be/conso/consommation/pourquoi-le-citron-eclaircit-il-le-the-51b7b59ae4b0de6db9891f20

    2/ Je pense qu’il s’agit de la pédale d’accélérateur. Sa voisine de gauche est la pédale de frein.

    3/ Le mot apparaît chez Rabelais en 1564.
    Il y désigne un ragoût, comprenant plusieurs sortes de viandes et de légumes mélangés. Notez qu’il y avait déjà la notion de mélange hétérogène.
    On comprend bien la présence de pot, puisque le mot désignait déjà ce grand récipient suspendu dans la cheminée où l’on préparait la tambouille familiale. Mais pourquoi pourri ?
    Cela vient simplement du fait qu’au XVIe siècle, étaient « pourris » les aliments très ramollis et éclatés à la suite d’un excès de cuisson, comme l’étaient les ingrédients du ragoût volontairement laissé longtemps sur le feu.

    Après le ragoût, et au figuré, le mot a, quelques années plus tard, désigné un assemblage de choses disparates, comme un ouvrage littéraire évoquant des sujets très divers ; à la fin du XVIIe, un mélange de plantes et de sels broyés donnait un parfum portant le même nom qui, par métonymie, a aussi désigné le récipient contenant ce mélange généralement destiné à parfumer une pièce.

    C’est au début du XIXe siècle qu’il désigne également une musique composée de morceaux issus de sources différentes. Ne nous en sont principalement restés que les assemblages d’éléments littéraires, picturaux ou musicaux variés. http://www.expressio.fr/expressions/un-pot-pourri.php

    4/ Je pense qu’il doit s’agir du « zéro », note fatidique à éviter chez les élèves.

    Kaliméra

  12. lion de l'univers Répondre

    Bonjour Aurélia

    Voici ma réponse ou plutôt mes réponses

    1- La vitamine C du citron, transforme les quinones du thé en phénols et le thé devient plus clair.

    2- La pédale de l’accélérateur sur une voiture automobile.

    3- Le pot pourri a une origine espagnole. c’est un plat Castillan « olla padrida » qui est un mélange de légumes et de viande qui a été importé en France par les troupes de Napoléon Bonaparte lors de l’invasion d’Espagne.

    4- Le ZERO et j’espère que pour moi il ne sera pas pointé!!!

    Bon weekend et à lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.